Notes et contrenotes


[Profession : saint] [Chevalier sans armure] [Indigos] [La grande trilogie] [Le voleur de lumière] [Citations]

Profession : saint

Il faut des siècles pour faire un saint. Comme faire d’une pierre brute un diamant.
Du temps et encore du temps.
Le saint est un humain comme un autre, c’est à dire n’importe quel humain. A la différence près qu’il a travaillé encore et encore sur lui pour transformer la matière brute qu’il est au départ pour en faire un chef-d’œuvre. Un saint est un sculpteur; qui va patiemment entrer dans l’observation de lui-même, scruter dans cette argile les forces et les faiblesses, puis travailler ces dernières pour en faire des forces. Ce travail d’observation va le mener à une (re)connaissance.
Dans le silence intérieur, mais aussi dans ces entrailles, ce monde souterrain, de ténèbres, qui jamais ne s’offre à la vue d’autrui, Héphaistos va travailler à la flamme de sa forge.
Le saint est un alchimiste. Chaque vice va se transformer en vertu: l’orgueil en humilité, le mensonge en vérité, la violence en douceur.

Une vie n’est rien pour transformer. Celui qui chemine vers la sainteté possède cependant la mémoire. La mémoire de ce qui a déjà été fait et qui n’est plus à faire. Les vertus acquises le sont définitivement. D’incarnation en incarnation, l’écolier reprend sa pierre, sa motte d’argile et poursuit son travail là où il l’a laissé. Les années sont peu nombreuses pour façonner une nouvelle pierre à l’édifice.

Connais-toi toi-même …
Le saint est un être qui se sait imparfait et qui tend à la perfection par son travail. Il se rapproche infiniment de l’artiste, reposant inlassablement la partition sur le pupitre. C’est un être qui, travaillant à acquérir sa liberté, peut libérer autour de lui, parce que ce qu’il voit chez les autres, il l’a d’abord vu en lui: libérer des schémas qui se reproduisent sans fin, des karmas, sans doute, par sa prise de conscience.
Travail à plein temps … non rémunéré dans le monde des hommes !
Employé de Dieu avec conditions de travail particulières : solitude, absence de sécurité … de sécurité sociale aussi, en cas d’accident de travail !
Le saint, comme certaines professions n’est pas (ou plus … ?) reconnu sur terre, donc profession à déconseiller pour ceux qui sont en recherche de reconnaissance sociale !

… » Il y a des milliards d’êtres humains canonisables. » Abbé Pierre …

Le saint n’est pas un ermite retiré dans la montagne.
Il a choisi de mener son parcours au milieu des hommes, confrontant sans cesse son état d’être aux frères qu’il croise sur sa route. Il sait qu’il lui faut accepter les règles d’un étrange jeu : jamais il ne pourra, pour lutter à armes égales, renier ce qu’il a mis si longtemps à construire.
Jamais non plus, on ne pourra le soudoyer, l’attirer à soi.

Reconnaissance. Connaissance. Naissance.
Ce processus alchimique est tout un programme à disposition de chacun… il suffit d’appuyer sur le bouton …marche !

A.T.


[Profession : saint] [Chevalier sans armure] [Indigos] [La grande trilogie] [Le voleur de lumière] [Citations]

Chevalier sans armure

« Vous êtes dans le monde, vous n’êtes pas du monde ».
Qu’il me soit permis de dire dans ces lignes que le parcours de chevalier spirituel n’a rien d’humain.
La blessure qu’il porte, souvent en secret, a même quelque chose d’inhumain.
Il chemine, non pas avec un carquois rempli de flèches qui lui servent à se défendre contre les dangers qui menacent sur sa route, mais avec une besace remplie d’étranges vertus qu’il présente comme autant de laisser-passers qui n’ont plus de validité dans le monde: vérité, authenticité, transparence, douceur, bonté, générosité, pureté, amour inconditionnel.
Sachant qu’il ne les porte pas avec lui pour rien, il puise en elles dès que l’occasion s’en présente, tel un petit Poucet qui sème en chemin, toujours heureux de laisser des fleurs là où il est passé, et toujours ébahi de recevoir en retour indifférence, incompréhension, mépris, humiliation, moquerie, jalousie, vengeance.
Chemin étrange qui ne connait rien des caractéristiques humaines: se marier, fonder une famille, acheter un pavillon, partir en vacances, avoir une reconnaissance sociale, se divertir, bref, avoir réussi sa vie.
Non, seul, interrogeant sans cesse les astres sur ses expériences en échec, il accepte d’être un perdant, l’essentiel pour lui n’étant pas d’accumuler des victoires, mais d’être lui-même.
Chutant régulièrement, il se relève, continue sa route souvent dans l’obscurité, sans savoir où elle mène, si elle a encore un sens, poussé par un refus de l’immobilité qu’il assimile à la mort.

A.T.


[Profession : saint] [Chevalier sans armure] [Indigos] [La grande trilogie] [Le voleur de lumière] [Citations]

Indigos

C’est très tard (à l’âge adulte) et grâce à la lecture d’un ouvrage au sujet des indigos que j’ai pu mieux comprendre la particularité de ma nature. On parle d’eux maintenant depuis une dizaine d’années. Ces êtres qui, précisons-le clairement, ne sont en rien « meilleurs » que les autres, tiennent leur différence du fait que ce sont des âmes qui ont beaucoup travaillé sur elles-mêmes, par simple désir d’évoluer, et elles ont tenu à garder lors de chaque incarnation le souvenir de ce qui avait été réalisé précédemment, sachant combien il est coûteux et difficile de se transformer. Ce sont donc en général de vieilles âmes qui viennent apporter au monde le fruit de leur travail.(Dit autrement, ce serait : envoyés seuls, sans préparation et sans armes). Leur parcours est très souvent douloureux, voire chaotique, car ils se heurtent, dans leur confrontation au monde, à des situations qui ne correspondent en rien à leur état intérieur. Pour cette raison, leur fréquence vibratoire est constamment malmenée, tirée vers le bas, ce qui les plonge dans de profonds états dépréssifs où ils perdent confiance en eux. Les indigos, souvent seuls dans leur parcours atypique, rencontrent trop peu d’êtres qui peuvent les aider dans un discernement qui n’est pas aisé. J’indique ci-après les besoins essentiels des indigos. Ils sont indissociables et font un tout caractéristique.

Les huit besoins les plus forts des Indigos :

Le besoin de congruence*

Le besoin de vérité

Le besoin de liberté intérieure et personnelle

Le besoin de reliance intérieure

Le besoin d’amour

Le besoin de beauté et de pureté

Le besoin de servir

* on entend par congruence l’accord profond entre ce que l’on pense, ressent et fait (ou dit).

A.T.

[Profession : saint] [Chevalier sans armure] [Indigos] [La grande trilogie] [Le voleur de lumière] [Citations]

La grande trilogie

Amour – Lumière – Feu

Un lien profond réunit ces trois mots qui sont en fait synonymes, interchangeables.

On trouve ainsi dans le langage courant des expressions telles que « déclarer sa flamme » « feu sacré » pour évoquer l’amour ou la passion. Le feu éclaire. Mais l’amour est aussi une lumière qui éclaire, transforme, fait passer les ténèbres à la Lumière. Le soleil est à la fois Lumière et Feu. Mais étroitement lié à l’Amour. Les êtres qui sont associés au soleil sont porteurs d’un grand amour envers leurs frères et toute la création en général.

Dans de nombreuses églises chrétiennes, on a représenté au XIX è siècle le Christ avec un coeur qui brûle. Le Saint Esprit a été de même souvent représenté dans la tradition chrétienne pas des petites flammes. On peut ainsi juxtaposer à la Trinité Père – Fils – Esprit la trilogie Lumière – Amour – Feu.

Le fils, Christ issu de la Lumière, est venu nous délivrer un message d’Amour. A nous sans doute de ne pas laisser s’éteindre ce feu et de le transmettre. Peut-être aussi accepter de laisser travailler au dedans de nous mêmes cette alchimie sacrée : Amour – Feu – Lumière. Se laisser toucher par l’Amour, qui brûle alors en nous comme un feu sans fin, pour éclairer des ténèbres qui ont soif de Lumière.

Reste une question : comment se laisser toucher par l’Amour ? … demeurer au niveau du coeur, ce Sacré Coeur, organe qui ne connait qu’un seul langage : celui de l’Amour. Demeurer dans cet espace sans jamais monter dans le mental, à l’image des enfants, invariablement tirés par les adultes à monter dans cet étage de la construction d’un être, ce qu’ils appellent « éduquer ».

Puissions nous comprendre que les enfants ne cessent de vibrer de cette fréquence de l’Amour, sans jamais rien nous imposer, et que les adultes s’emploient systématiquement à détruire pour devenir « grands » …

A.T.

 

[Profession : saint] [Chevalier sans armure] [Indigos] [La grande trilogie] [Le voleur de lumière] [Citations]

Le voleur de lumière

Les hommes n’ont rien vu venir … sans coup d’éclat, dans le plus grand silence, il s’est imiscé partout, sur tous les terrains, dans tous les foyers, jusqu’à devenir incontournable, indispensable.

L’homme ensommeillé a vu en lui un formidable outil de communication de connaissance, de puissance … le monde était à portée d’un clic …

Lumière d’un écran … l’homme a eu l’impression de ne rien avoir à donner …

Petit à petit toute sa lumière captivée par cet écran a quitté ses propres yeux, son regard s’est vidé et le petit rectangle lumineux a tout absorbé.

L’homme s’est alors déssaisi de ce qui était le plus important en lui : ce miroir de l’âme. Magique, l’écran s’est fait de plus en plus petit et l’homme marche désormais aveugle au monde avec ses yeux dans la poche … un autre voit pour lui … en cas de doute il n’a qu’à ouvrir l’écran lumineux et le voilà rassuré … Les aveugles guideront les aveugles …

La plus grande victoire de ce monstre silencieux : s’être approprié les enfants, apâtés par des jeux … pieds et poings liés, ils lui font don de leur pure lumière, n’ayant désormais plus aucune chance d’accéder à la vue claire et libre qui mène à l’autonomie.

Dans quelques années les hommes seront totalement asservis par le monstre cyclopéen qui leur aura donné l’illusion d’être demeurés les maîtres …

L’homme vidé de sa Lumière, donc de sa spiritualité, sera condamné à vivre dans le monde glacé de la technologie, assimilé lui-même, par mimétisme, osmose, à l’outil démoniaque qui lui semblait ouvrir la porte de toutes les libertés … adieu alors à ce qui avait façonné l’homme pendant des siècles et l’avait rendu aimable : inspiration, émotion, créativité, beauté, sensibilité, fragilité, vulnérabilité …

L’homme verra dans les années à venir lui échapper de plus en plus ce qui motivait sa vie: l’Amour, qui deviendra un mirage jusqu’à s’effacer totalement de sa mémoire …

A.T.

 


[Profession : saint] [Chevalier sans armure] [Indigos] [La grande trilogie] [Le voleur de lumière] [Citations]

Citations

L’œil est le miroir de l’âme, l’oreille est la porte de l’âme.

proverbe indien

La musique est parfaitement intelligible et tout à fait inexplicable.

Schopenauer

Plusieurs chemins mènent à Dieu, j’ai choisi celui de la danse et de la musique.

Rumi (1207-1273)
poète persan

La musique est le mythe le plus profond du monde …
je crois même que le monde en est issu.

Les dialogues avec l’ange

Ne craignez pas d’être lent, craignez d’être à l’arrêt.

proverbe chinois

Plus un être découvre sa dimension spirituelle, plus sa sensibilité s’accroit et s’affine.
Sa vulnérabilité atteste de la délicatesse de son âme.

Jacqueline Kelen,
Divine blessure.

La sagesse est une suprême vulnérabilité au réel.

Krishnamurti

On observe un cercle admirable entre l’amour et la connaissance;
car la connaissance suscite l’amour et l’amour suscite la connaissance.

Louis Lavelle,
La conscience de soi

Celui qui s’est évadé de la prison et qui s’est coupé de la chaude communauté des mortels n’est pas à la fin de ses épreuves puisque, au contraire, la quête commence.
L’homme blessé, en marche, se voit exposé à toutes les rencontres, à d’autres déchirures.
Il se retrouve libre et seul, immensément fragile, à l’abri de rien parce qu’en quête de tout.
Avançant sur le chemin, il aimera de plus en plus sa fragilité qui n’est pas faiblesse, sa sensibilité qui est chant du cœur.
C’est une fragilité qui n’a pas besoin d’être protégée, c’est une blessure qui ne réclame aucune guérison. Cette fragilité est la musique de l’être, sa nudité essentielle et indestructible.

Jacqueline Kelen,
Divine blessure

Vos enfants ne sont pas vos enfants mais les fils et les filles de l’appel à la vie.

Khalil Gibran,
Le Prophète

Le mensonge est peur.

Le bruit fait peu de bien, le bien fait peu de bruit.

On fait partie du problème ou on fait partie de la solution, on ne peut pas être entre les deux.

Aigle Bleu

On ne découvre pas la musique, on se découvre en musique …

Alexis Weissenberg

Joue chaque note comme s’il y allait de ta vie … car il y va vraiment de ta vie !
Friedrich Gulda

Il faut mourir à la haine pour vivre dans l’amour, il faut mourir à la crainte pour vivre dans la sérénité, il faut mourir à l’ambition pour vivre dans l’humilité, il faut mourir au doute pour s’épanouir dans la foi. Chaque fois que l’on mourra à un sentiment inférieur on naîtra immédiatement à une joie supérieure. Accepter, c’est accomplir le plus grand des pardons, c’est effacer toutes les erreurs de nos vies.

Toute véritable création dans l’art est indépendante, plus puissante que l’artiste lui-même et par son apparence elle atteint au divin. Elle n’a de relation avec l’homme que par son témoignage de la médiation du divin à travers lui.

Ludwig van Beethoven

La musique absolue a son origine. Elle prend naissance dans l’équilibre. L’équilibre vient de la raison, et la raison vient du sens de la vie. C’est pourquoi on ne peut parler de musique qu’avec quelqu’un qui connait le sens de la vie … La musique repose sur l’harmonie entre le ciel et la terre, sur la concordance entre l’ombre et la lumière.

Lü Bu We

Oui, cest d’en haut que doit venir ce qui touche au coeur, sinon ce ne sont que des notes, des corps sans âme.

Ludwig van Beethoven

La musique est une force théurgique incommensurable appelée à transformer l’homme et le cosmos tout entier.

Aleksandr Skrjabin

La musique exprime ce qui ne peut être dit et ce sur quoi il est impossible de garder le silence.
Victor Hugo

Toute maladie est un problème musical. Toute guérison une solution musicale.
Novalis

Le mensonge donne des fleurs, mais jamais de fruits.

proverbe africain

En art, il faut trois choses : la sincérité, la sincérité et la sincérité.

Léon Tolstoï

L’art, c’est évoluer toujours en avant et toujours vers le haut.

Vassily Kandinsky

L’homme, pour se libérer de son angoisse, traite les êtres et les choses
comme de purs moyens et ignore ainsi leur mystère, les retranche de l’être, c’est à dire de l’amour, et par delà les dénature et les détruit.

Olivier Clément

La beauté sauvera le monde. L’homme désormais n’a plus pour se guider que cet idéal éternel de la beauté.

Dostoievski

Il n’y a pas de Connaissance sans Sagesse, il n’y a pas de Sagesse et de Connaissance sans Amour.

Deus in minimis maximus.

Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière.

Michel Audiard

La Sagesse sans Amour n’existe pas, l’Amour sans Sagesse n’existe pas.

Maître Saint Germain

Pleurer, c’est risquer de paraître fragile. Aller vers quelqu’un, c’est riquer de s’engager. Exposer ses sentiments, c’est risquer d’exposer son moi profond. Présenter ses idées ou ses rêves, c’est risquer de les perdre. Aimer, c’est risquer de ne pas être aimé en retour.
Vivre, c’est risquer de mourir. Espérer, c’est risquer de désespérer.
Essayer, c’est risquer d’échouer. Mais il faut prendre des risques, car le plus grand danger dans la vie, c’est de ne rien risquer du tout.
Seuls ceux qui risquent de vivre, sont libres, les autres sont des enchaînés.
Citation indienne.

Je suis élève de Socrate et de Jésus Christ.                                                                                                 
Ludwig van Beethoven

Les pianistes se demandent toujours s’ils ont assez de doigts, se demandent-ils s’ils ont assez d’âme ?                                                                                                                                                                    
Yves Nat

Servir toujours quoi qu’il arrive, c’est ma devise.                                                                                                          César Franck

La musique est le royaume de la vérité.                                                                                                                     Hermann Hesse

La sagesse s’acquiert par des expériences payées sur le plan karmique.                                                                       A.T.

Ma musique est devenue prière. Ma prière est devenue musique.                                                                                   A.T.

Ce n’est pas un métier, c’est une mission.                                                                                                                    Ginette Neveu

Les cons sont tellement cons, qu’ils ne peuvent imaginer qu’il y ait des gens intelligents. Les intelligents prennent tous les autres pour des cons.                                                                                                   A.T.

J’ai cessé d’avoir des états d’âme. Je n’ai plus qu’un état d’être.                                                                                     A.T.

L’art sert à se laver l’âme de la poussière de tous les jours.                                                                                    Pablo Picasso

Il est plus important de faire du ménage dans sa tête que dans sa cuisine.                                                                      A.T.

L’homme qui s’éloigne de la nature s’éloigne de sa nature.                                                                                     Olivier Manitara

La musique est ce qui nous permet de nous entretenir avec l’au-delà.                                                                 Robert Schumann

La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée.                                                                            Platon

Exister est un fait, vivre est un art. Tout le chemin de la vie, c’est de passer de l’ignorance à la connaissance, de la peur à l’amour.                                                                                                             Frédéric Lenoir

Les singes sont bien trop bons pour que l’homme puisse descendre d’eux.                                                  Friedrich Nietzche

L’homme est un animal intelligent qui se comporte comme un imbécile.                                                         Albert Schweitzer

C’est le petit qui m’a formé. Le petit est la mesure.                                                                                                      A.T.

Sans la musique, je meurs dans l’instant.                                                                                                           Aldo Ciccolini

La musique est le miroir de la vie, car tous deux commencent et finissent dans le néant … Lorsque l’on joue de la musique, il est possible d’atteindre un état de paix unique, dû en partie au fait qu’on peut contrôler, à travers le son, la relation entre la vie et la mort, une faculté qui n’est, à l’évidence pas donnée aux êtres humains dans la vie.                                                         Daniel Barenboim La musique éveille le temps

L’art n’est qu’un dérivatif à la puissance d’aimer.                                                                                                                 Auguste Rodin

La musique creuse le ciel                                                                                                                                               Charles Baudelaire

Veux-tu avoir la vie facile ? reste toujours près du troupeau, et oublie toi en lui.                                                             F. Nietzsche

La base la plus solide, pour ne pas dire unique de la connaissance, surtout pour celui qui se destine à l’art, est celle que l’on acquiert par ses propres moyens et par sa propre expérience.                                                                                                                                                                       Heinrich Neuhaus

Etre pianiste et musicien n’est pas une profession. C’est une philosophie, un style de vie qui ne peut se fonder ni sur les bonnes intentions, ni sur le talent naturel. Il faut avoir avant tout un esprit de sacrifice inimaginable.                                                                                                                  Arturo Benedetti Michelangeli

La beauté est une manière de résister au monde, de tenir devant lui et d’opposer à sa fureur une patience active.                                                                                                                                                   Victor Hugo

Qui regarde à l’extérieur rêve, qui regarde à l’intérieur s’éveille.                                                                                           K.G. Jung

Un adulte est un enfant qui a survécu.                                                                                                                             Ursula K. Le Guin

Une sculpture n’est pas un objet, elle est une interrogation, une question, une réponse. Elle ne peut être ni finie, ni parfaite.                                                                                                                                 Alberto Jiacometti

Tournons à nouveau notre esprit vers la conscience, le beau, le juste et le vrai, le désintéressé.                                                                   

                                                Victor Hugo

Il faut savoir écouter pour entendre.

                                                   A.T.

Le secret du bonheur est la liberté. Le secret de la liberté est le courage.

                                             Thucydide

Dans chaque enfant il y a un artiste. Le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant.

                                         Pablo Picasso

L’art est le fruit de la créativité des gens libres.

                                  J. Fitzgerald Kennedy

L’art, c’est le plus court chemin de l’homme à l’homme.

                                        André Malraux

A chaque siècle son art, à l’art sa liberté.

                                         Gustav Klimt